Ma fille adore les mikado et je la regarde les dévorer en regrettant mon enfance pleine d'additifs, conservateurs et mauvaises graisses.

Allez, je fais une recherche sur mon moteur de recherche préféré et je tombe sur une recette de mikado de chez Lenôtre sur le blog d' Isa Cuisine et je l'adapte sans gluten....
Et maintenant, c'est à mon tour de les dévorer même si ma fille m'a dit, "t'as pas le droit d'en faire des mikados car il n'y a que le monsieur qui a le droit !!!!!" mais finalement, les miens ils sont meilleurs (ouf!!!)
Pour le plaisir des yeux....
DSC01549

Et maintenant, pour les manger, la recette.....

Ingrédients

Pour la pâte sablée
100 g de purée d'amandes blanches
50 g de purée de noisettes
80 g de sucre de canne blond
1 pincée de sel
1 oeuf
150 g de farine de riz
1 cuillère à soupe de lait de riz

Pour la garniture
200 g de chocolat noir à 70% minimum

Préparation

Mettre dans un saladier, les purées d'oléagineux, y ajouter le sucre et l'oeuf et bien mélanger. Y adjoindre la farine, le sel et assouplir avec le lait si nécessaire.
Laisser reposer la pâte au frigidaire au minimum une heure.
Faire préchauffer le four à 160°C.
L'étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et fariné sur une épaisseur de 5/6 mm. Mettre le tout au congélateur une dizaine de minutes et découper de longs bâtonnets d'une largeur de 3/4 mm que vous déposer sur une plaque également recouverte de papier cuisson.
Avec le reste de pâte, vous pouvez faire des sablés ronds ou de petites boules.
Faire cuire les bâtonnets 10 à 12 minutes à 160°C et les laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat au bain marie et quand il est liquide, l'étaler délicatement sur chaque bâtonnet à la spatule et les laisser durcir une nuit sur du papier cuisson.
Vous pouvez étaler le chocolat sur les sablés ronds et recouvrir complètement les petites boules de sablé en les plongeant dans le chocolat chaud.

Le lendemain matin, tout est prêt à être englouti..... 

DSC01541

Variante : Vous pouvez également mettre des noisettes ou des pistaches concassées dans le chocolat ou autour de chaque bâtonnet chocolaté quand il est encore chaud